Les initiatives des autorités en matière de cyberadministration répondent aux besoins de la population

Berne, 18.10.2011 - Les Suisses considèrent que les services en ligne offerts par les autorités répondent à la plupart de leurs besoins et se déclarent satisfaits. Les offres de cyberadministration les plus demandées concernent les démarches courantes telles que la participation à des votations ou la possibilité de remplir sa déclaration d’impôt en ligne. Par ailleurs, les initiatives en matière de cyberadministration telles que la création par la Confédération et les cantons d’un portail sur la santé ou la diffusion de la SuisseID sont bien accueillies. Ce sont là les tendances relevées dans la nouvelle étude «Population et cyberadministration», qui prend le pouls de la population en ce qui concerne ses besoins et son degré de satisfaction quant aux services en ligne offerts par les autorités. Cette enquête, publiée aujourd’hui, a été réalisée sur mandat de l’Unité de stratégie informatique de la Confédération.

Selon l’étude «Population et cyberadministration», 85 % des citoyens suisses disposent d’un accès à Internet et la tendance est croissante. L’augmentation la plus nette a été recensée dans le nombre de connexions privées ainsi que dans le nombre de Smartphones. Par ailleurs, on constate que les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses à recourir à Internet. En revanche, l’enquête indique que l’utilisation accrue d’Internet n’a pas d’influence sur l’exploitation des offres de cyberadministration. Il semble même que les usagers recourent à nouveau d’avantage aux moyens de communication traditionnels tels que le téléphone dans leurs relations avec les autorités.

Les offres de cyberadministration les plus appréciées sont celles des communes

Parmi les sites des autorités, ceux des communes sont les plus connus et les plus visités. De manière générale, les clients se déclarent satisfaits des services offerts par les communes et les cantons en matière de cyberadministration. En effet, ces prestations répondent à leur désir de disposer d’informations utiles et de réponses simples et pratiques à leurs besoins. Les services les plus demandés sont le vote électronique, suivi par l’annonce d’un déménagement et la possibilité de remplir sa déclaration d’impôt en ligne.

La population souhaite la création d’un portail sur la santé

Pour la première fois, des données relatives aux besoins des particuliers dans le domaine des informations en lignes en matière de santé ont été recueillies avec la collaboration de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et eHealth Suisse. 44 % des personnes interrogées ont indiqué rechercher des informations médicales sur Internet, en particulier concernant des maladies. Deux personnes sur trois ne font cependant pas confiance aux informations trouvées. Une nette majorité des personnes disposant d’une connexion Internet trouveraient très utile la création d’un portail sur la santé géré par la Confédération et les cantons.

La SuisseID est relativement connue, mais offre peu de possibilités aux particuliers

La SuisseID, créée en 2010, est la première preuve d’identité électronique sécurisée en Suisse permettant à la fois une signature électronique valable juridiquement et une authentification sécurisée. Il s’agit d’une clé qui donne accès aux services en ligne offerts par les autorités. L’étude révèle que le lancement de la SuisseID peut être considéré comme réussi: 13 % des personnes questionnées la connaissent et les expériences faites par ceux qui l’ont déjà utilisée à titre professionnel ou privé sont largement positives.

Etude «Population et cyberadministration» 2011
Sur mandat de l’Unité de stratégie informatique de la Confédération, environ 1000 personnes domiciliées en Suisses ont été sélectionnées de manière représentative et interrogées par téléphone durant l’été 2011. Cette étude comprend pour la première fois cette année des indicateurs relatifs à des informations en matière de santé et à la SuisseID et a été élaborée avec la collaboration de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO). Elle peut être consultée sur le site www.egovernment.ch.
  


Adresse pour l'envoi de questions

Stephan Röthlisberger, Direction opérationnelle E-Government Suisse, tél. 031 324 79 10, stephan.roethlisberger@isb.admin.ch



Auteur

Secrétariat général DFF
http://www.efd.admin.ch

Dernière modification 03.10.2015

Début de la page

https://www.isb.admin.ch/content/isb/fr/home/dokumentation/medienmitteilungen/newslist.msg-id-41795.html