Le Conseil fédéral poursuit les travaux concernant le réseau de centres de calcul

Berne, 22.02.2017 - Lors de sa séance du 22 février 2017, le Conseil fédéral a arrêté les prochaines étapes en vue de la création d'un réseau de centres de calcul. Il a adopté et transmis au Parlement le message concernant la migration et le déménagement vers le centre de calcul «CAMPUS». Il a en outre approuvé le modèle d'exploitation de l'ensemble du réseau, qui sera mis en œuvre à partir de 2020.

Le 2 juillet 2014, le Conseil fédéral a décidé de créer un réseau de quatre centres de calcul pour remplacer l'actuelle infrastructure hétérogène. Ce réseau permettra de réduire sensiblement le nombre de centres de calcul exploités par l'administration fédérale et de couvrir, à un prix avantageux et moyennant un faible impact environnemental, les futurs besoins de l'informatique fédérale. Le projet inclut la poursuite de l'exploitation d'un centre destiné à un usage civil, la mise en service de deux centres à destination militaire ainsi que la création d'un nouveau centre qui sera utilisé à des fins tant civiles que militaires. Ce dernier, appelé CAMPUS, sera construit à Frauenfeld sur le périmètre de la caserne d’Auenfeld. Le 20 septembre 2016, le Parlement a approuvé le crédit d'engagement destiné à sa construction, qui débutera en 2017.La mise en service du centre est prévue en été 2019.

Crédit d'engagement pour le début des déménagements et des migrations

Le transfert de l'infrastructure et des systèmes informatiques vers le centre de calcul CAMPUS se fera en plusieurs étapes. À partir de 2019, l'infrastructure informatique nécessaire pour l'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication (OFIT), le Centre de services informatiques du DFJP (CSI-DFJP) et le Centre de services informatiques (ISCeco) du DEFR sera mise en place à Frauenfeld. Suivront ensuite le transfert échelonné des applications et le démantèlement des centres calculs qui ne seront plus utilisés dans le cadre du réseau. À cet effet, le Conseil fédéral a adopté le 22 février 2017 le message qui porte sur un crédit d'ensemble de 41,2 millions de francs. En leur qualité de fournisseurs de prestations informatiques, la Base d'aide au commandement (BAC) du DDPS et l'Informatique du DFAE seront également intégrées dans le réseau. La BAC a demandé un crédit d'engagement dans le cadre du message sur l'armée 2017. La migration de l'Informatique du DFAE ne commencera qu'en 2022.

Modèle d'exploitation à partir de 2020 du réseau de centres de calcul

En adoptant le 2 juillet 2014 les grandes lignes du projet de création d’un réseau de centres de calcul, le Conseil fédéral avait demandé au DFF d'élaborer un modèle d'exploitation pour l'ensemble du réseau. Aujourd'hui, il a adopté ce modèle et chargé les fournisseurs internes de prestations de le mettre en œuvre d'ici 2020. Dans le but d'exploiter au mieux les synergies, ce modèle prévoit quels fournisseurs internes proposeront quels services d'infrastructure (matériel informatique, systèmes d'exploitation et mémoire de stockage) au sein du réseau de centres de calcul. Le modèle d'exploitation précise également qu'aucun autre centre ne sera construit, agrandi ou modernisé pour venir s'ajouter aux quatre prévus dans le réseau.

Le Conseil fédéral a aussi chargé le DFF de préparer d'ici fin 2019 un modèle d’exploitation qui permettra d'exploiter d'autres synergies et de faire des économies à partir de 2025.


Adresse pour l'envoi de questions

Roland Meier, porte-parole du DFF
tél. +058 58 462 60 86, roland.meier@gs-efd.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral des finances
http://www.dff.admin.ch

Département fédéral des finances
http://www.dff.admin.ch

Département fédéral des finances
http://www.dff.admin.ch

Dernière modification 03.10.2015

Début de la page

https://www.isb.admin.ch/content/isb/fr/home/dokumentation/medienmitteilungen/newslist.msg-id-65750.html