Gestion des identités et des accès (IAM)

L'administration fédérale exploite un grand nombre de systèmes d'information pour assumer les tâches qui lui incombent. Pour la plupart d'entre eux, il est impératif de déterminer qui peut accéder à quelles informations et comment. Le but de la gestion des identités et des accès de la Confédération est que les personnes et les applications autorisées disposent de l'accès correspondant au bon moment. Étant donné que les unités administratives partagent toujours plus d'informations, seuls des services coordonnés peuvent encore garantir de façon efficace le respect des exigences en matière de protection et de fonctionnement.

Service standard IAM – version 1.0 du modèle de marché

Le 13 décembre 2013, le Conseil fédéral a défini la gestion des identités et des accès comme service standard et adopté la version 1.0 du modèle de marché en question. Le service standard offre plusieurs prestations aux unités administratives, notamment l'établissement de certificats électroniques (PKI) et l'accès à distance aux données et aux applications internes. Il propose en outre des prestations de gestion des identités et des accès auxquelles il est possible de recourir pour les applications de l'administration fédérale.

Le programme de gestion des identités et des accès de la Confédération

Afin de développer une solution de gestion des identités et des accès centralisée au sein de l'administration fédérale, l'UPIC a été chargée de lancer le programme correspondant. Le 8 juillet 2014, l'UPIC a par ailleurs adopté la stratégie partielle pour la gestion des identités et des accès, en application de la stratégie informatique de la Confédération pour les années 2012 à 2015.

Le programme de gestion des identités et des accès examine l'ensemble des fonctions dans ce domaine. Le but étant de trouver une solution optimale pour l'administration fédérale, les exigences de la Chancellerie fédérale, des départements et des cantons ont été recensées. Un projet d'architecture est en cours d'élaboration sur la base de ces exigences. Il permettra de montrer comment gérer les identités et les accès à l'avenir. Les premiers éléments de cette architecture ont déjà été mis en œuvre. Les éléments restants seront mis en œuvre à l'aide de la version 2.0 du modèle de marché, qui devrait être adoptée par le Conseil fédéral à la fin de l'année 2015.

Dernière modification 11.02.2016

Début de la page

https://www.isb.admin.ch/content/isb/fr/home/themen/bundesarchitektur/schwerpunkte/iam-bund.html